Votre guide de référence depuis 2005
Vous êtes ici :
Accueil » La moto » La réforme du permis moto et l’accès progressif à la puissance

La réforme du permis moto et l’accès progressif à la puissance

A partir du 19 janvier 2013, la nouvelle réforme du permis entrera en vigueur, avec entre autres le nouveau permis A2. Quels changements faut-il attendre pour les motards ?

Un projet de réforme à l’échelle européenne

Pour répondre à un besoin d’harmonisation européenne, les permis ne seront plus délivrés que pour 15 ans et devront être renouvelés au terme de cette période. Ils seront matérialisés par une carte à puce plastifiée.

Pour les motards, le changement porte également sur la nature même du permis octroyé.

Aujourd’hui, on compte 3 permis motos :

  • Le permis A1, que l’on peut passer dès 16 ans, pour des motos de 125 cm3 et d’une puissance de 11 kW (15 cv) maximum.
  • Le permis A progressif que l’on peut passer de 18 à 21 ans et impose de se limiter à des motos de 34 cv durant deux ans. Il se transforme ensuite automatiquement en permis A
  • Le permis A que l’on ne peut passer directement qu’à 21 ans révolus et permet de piloter toutes les motos sans limite de cylindrée mais avec une puissance maximale de 106 cv.

Le nouveau permis moto 2013
La réforme qui entrera en vigueur en 2013 va modifier (un peu) le permis A1 et créer les permis A2 et AM.
Le nouveau permis A1 garde le même âge minimal de 16 ans et les mêmes caractéristiques : motos de moins de 125 cm3 et de moins de 11 kW ou 15 cv. Il ajoute une autre limitation : le rapport puissance / poids sera de 0,1 kW / kilogramme au maximum, ce qui exclura certains modèles de motos sportives.

Le futur permis AM : il sera accessible à partir de 14 ans et autorise à conduire des cyclos de 50 cm3 et moins. Il s’obtiendra avec le code de la route et une formation de 7h dans un centre agréé.

Le futur permis A2 : on pourra le passer entre 18 et 24 ans. Il prévoit une limitation de puissance de 35 kW (soit un peu moins que 50 cv, 47,5 cv exactement). La limitation de puissance est donc plus large que celle qui est prévue par le permis actuel A progressif. Par contre, il repousse de 21 à 24 ans l’âge auquel on pourra obtenir directement le permis A.

Au terme des deux ans au moins de « bridage », si l’on était détenteur auparavant d’un permis A1, ou 3 ans de bridage dans le cas contraire, on pourra passer au permis A. Il faudra pour cela suivre une formation de 7 heures.

Enfin, le permis A demeure. Mais on ne pourra le passer directement qu’à partir de 24 ans (au lieu de 21 ans aujourd’hui). Il permettra toujours de piloter tous types de motos, mais avec une limitation de puissance de 106 cv si la législation française est conservée, sans limitation si l’on applique la loi européenne.

Un nouveau format carte à puce, plus pratique et moins falsifiable

Le futur permis électronique adoptera la taille « carte de crédit » avec une puce. Ce nouveau format devrait de source officielle limiter les fraudes aux faux papiers. Les empreintes digitales du conducteur seront également apposées au nouveau permis.
Par ailleurs, il facilitera les identifications lors des contrôles, et permettra de régler ses contraventions en ligne. Il sera également possible de consulter son solde de points via le site du ministère de l’intérieur. Un confort d’utilisation non négligeable au regard de l’ancienne version.

Rechercher :


Assurer sa moto La moto pour les débutants Améliorer sa conduite Entretenir sa moto L'équipement du motard Guide d'achat

Assureurs spécialisés

site d'information indépendant
A propos
Assurance-motos.net est un site totalement indépendant, animé par des rédacteurs passionnés possédant plus de 10 années d’expérience dans le web motard. Le contenu que vous trouverez ici est unique, et sa reproduction strictement interdite.
© assurance-motos.net 2005 - 2013