Votre guide de référence depuis 2005
Vous êtes ici :
Accueil » Le scooter » Guide des maxiscooters

Guide des maxiscooters

Qu’entend-on par maxi scooter ? Ce sont tout simplement des scooters disposant de deux, trois, voir quatre roues (quad) ayant une motorisation supérieure ou égale à 125 cm3.

De par leur puissance, ils peuvent être utilisés aussi bien en milieu urbain que sur autoroutes (pour les 400 ou 500 cm3) et pourront satisfaire tous les types de conducteurs, du pilote recherchant la vitesse au conducteur citadin visant plutôt le confort et la sécurité.

les différentes marques

Il existe un grand nombre de constructeurs proposant des scooters avec une grosse motorisation mais certains se démarquent plus que d’autres.
On y retrouve donc en première place Piaggio grâce à son MP3 qui a lancé en 2006 une révolution du scooter à trois roues, puis vient ensuite Yamaha, Suzuki, Honda, Gilera, Peugeot ou encore Vespa.

Les maxi scooters européens

Piaggio MP3
Piaggio : explosion de cette marque avec l’apparition du MP3, scooter à trois roues connu et reconnu pour sa grande stabilité, sa sureté et son confort.
Ce constructeur produit bien entendu toute sorte de scooter deux roues, du 50 cm3 au 400 cm3 mais le MP3 reste néanmoins leader dans sa catégorie, sa gamme allant du 125 cm3 au 500 cm3.

Peugeot : n’étant pas encore distribué sur le marché du 3 roues, Peugeot reste néanmoins une marque incontournable en terme sécurité.
Peugeot propose une large gamme de motorisation à partir de 125 cm3 appelé Satelis.
Par ailleurs un prototype de scooters a trois roues hybride a été mis au point et présenté au mondial de l’automobile en 2008. Sa mise en circulation devrait se faire prochainement.

Gilera : appartenant en réalité à Piaggio, cette marque est spécialisé dans les grosses cylindrées à partir de 250 cm3. Créateur d’un tricycle pouvant égaler le MP3, il sera néanmoins désigné pour une conduite plus sportive et dispose d’une motorisation de 500 cm3.

Vespa : voulant renouveler ses produits, Vespa s’est lancé dans la production de scooters dont l’apparence vintage ne change quasiment pas mais dont la motorisation et la technologie utilisées ont grandement évolué. On retrouvera donc des motorisations comprises entre 200 et 300 cm3. Que de plaisir pour la ville !

Les asiatiques

Yamaha : existant depuis quelques années, les maxi-scooters de chez Yamaha impressionnent par leurs performances, leur puissance, la qualité des matériaux ainsi que par leur confort.
Yamaha propose des modèles dans chaque catégorie de motorisation, du 250 au 500 cm3. Le plus en vogue est certainement le T-Max, véritable succès commercial.
Cependant, un scooter 500 cm3 est relativement cher. Comptez environ 10000 euros chez ce constructeur.

Suzuki Brgmun 400
Suzuki : reconnu depuis longtemps (1998) par la création du maxi scooter Burgman 400, il a été un des premiers constructeurs de scooters aux performances de moto alliant performance, technologie et confort.
N’ayant cessé d’évoluer au cours de années, Suzuki propose aujourd’hui pour son Burgman des motorisations allant de 200 cm3 à 650 cm3.

Honda : disposant de quatre modèles de scooters puissants compris entre 300 et 670 cm3, Honda est apparu en 2001 avec le Silver-Wing 400. Il fut apprécié par sa performance et son esthétique.
Misant sur l’élégance et les lignes sport luxe de ses gros scooters, Honda réussi à rester dans les têtes de liste sur la vente de ses scooters.

Quels sont les prérequis pour conduire un scooter de 125 cm3 et plus ?

A partir de cette motorisation, le permis moto (permis A) est obligatoire.
Ce permis peut se passer à l’âge de 18 ans. Par ailleurs, jusqu’à 20 ans, la puissance de l’engin utilisé ne pourra excéder 34 ch soit un tiers de la puissance maximum autorisée en France qui est de 106 ch.
Le permis moto se déroulera en 20h, 8h sur piste et 12h sur route.
Il ne sera accessible que pour les personnes ayant obtenu préalablement l’ASSR 1 et l’ASSR 2.
Avant de vous engager dans les heures de conduite, vous serez également obligé de réussir l’épreuve du Code de la route. Par la suite viendra une épreuve pratique hors circulation puis dans un deuxième temps sur la voie publique.

Trouver une assurance pour son maxi scooter

Trouver une assurance scooter est simple comme un clic de souris mais il y a néanmoins plusieurs points à prendre en compte avant de se précipiter.
Tout d’abord, la puissance d’un maxiscooter est un facteur à risque. On se laisse facilement prendre au jeu de la vitesse et au plaisir des sensations. Il faut donc prendre en considération que le risque d’accident peut être plus élevé.
Deuxième point, êtes-vous novice ou expérimenté dans la conduite de scooters puissants ?
Quels sont les types de routes que vous avez l’habitude de prendre ?
L’étude de ces points est essentiel avant de souscrire une assurance. Les assureurs vous proposerons généralement une palette de plusieurs formules allant de la basique, dont les choix ne vous sont pas proposés, aux formules comprenant un éventail de garanties plus large ainsi que plusieurs critères optionnels.

Ainsi, on retrouve dans les formules de bases des garanties obligatoires telles que la responsabilité civile qui vous permettra de réparer les dommages qui peuvent être causés à autrui.
La garantie défense-recours est également intégrée dans les formules de base et permet d’obtenir un avocat en cas de litige ainsi que de bénéficier d’une protestation juridique aux frais de l’assureur.

Les autres formules, plus chères, vous permettrons d’obtenir plus de garanties comme l’assurance corporelle, une garantie contre les catastrophes naturelles, les incendies, les vols ou bien les accidents graves.

Rechercher :


Guide du scooter

site d'information indépendant
A propos
Assurance-motos.net est un site totalement indépendant, animé par des rédacteurs passionnés possédant plus de 10 années d’expérience dans le web motard. Le contenu que vous trouverez ici est unique, et sa reproduction strictement interdite.
© assurance-motos.net 2005 - 2013