Votre guide de référence depuis 2005
Vous êtes ici :
Accueil » La moto » L'équipement » Le casque, l’élément le plus important pour votre sécurité

Le casque, l’élément le plus important pour votre sécurité

Le port du casque est imposé par la loi à tous les usagers de deux roues (motos et scooters). C’est une mesure indiscutable, et s’en affranchir relève de l’inconscience, voire de la bêtise.
Équipement indispensable pour votre sécurité, le choix de votre casque sera essentiellement guidé par l’usage que vous allez en faire.

Si vous faites vos débuts dans le monde de la moto, vous n’échapperez pas à l’achat du casque, équipement indispensable à votre protection en cas de chute, et à d’éventuelles indemnisations par votre assurance en cas de dommages corporels.
Quels sont les différents produits proposés ? Pour quels besoins ? Dans tous les cas, vous ne devrez pas lésiner sur la sécurité, et vous veillerez à ce que votre casque soit bien homologué et conforme aux normes européennes.

Les principaux types de casques

Le casque intégral :

Shoei Z-One
Comme son nom l’indique, ce casque englobe toute la tête du motard et a une structure fermée. Tout le monde est d’accord pour dire qu’en matière de sécurité, les casque intégraux sont de loin les plus efficaces. D’ailleurs ce sont les seuls homologués en compétition sur piste.
Nous recommandons vivement ce type de casque, surtout si vous êtes amené à avoir une utilisation régulière de votre moto. Bien entendu, on pourra lui reprocher la sensation d’enfermement qu’il procure, mais la sécurité est à ce prix.

Le casque jet :


Contrairement à l’intégral, le jet n’est pas fermé au niveau du bas du visage. De fait la protection est moindre en cas de chute, et le visage se trouve plus exposé aux chocs. Ne comptez pas sur la visière pour protéger votre nez et votre menton !
On notera quand même le confort non négligeable en usage urbain, particulièrement avec les motos de faible cubage, voir les scooters. Il offre également une très bonne vision panoramique, avantage qui ne se boude pas.

Le casque modulaire :

Casque modulaire
Si l’on devait trouver le compromis entre le jet et l’intégral, le casque modulaire est sans doute le juste milieu. En pratique, la partie avant au niveau du menton est articulée et peut être relevée ouvrant ainsi tout la partie frontale. Attention cependant : une fois refermé ce casque n’est pas aussi performant en terme de sécurité que l’intégral, et n’est pas toujours homologué comme tel. De même, il est interdit de rouler avec en position ouverte et vous ne pourrez donc pas profiter des avantages d’un casque jet.

Le casque cross :

Particulièrement adapté à la moto verte, l’enduro et le trial, ce casque montrera rapidement ses limites sur route à cause de son aérodynamisme mal adapté pour cet usage.

Les marques et les modèles les plus courants

Parmi les fabricants les plus connus on peut citer Arai, Shoei, Nolan, Airoh, ou encore Shark
Toutes ces marques proposent des bests-sellers comme le Z-One de Shoei (casque intégral) qui a largement fait ses preuves, ou, plus haut de gamme, le RX-7 chez Arai, lui aussi intégral.
Si vous souhaitez vous orienter vers un casque modulaire (ou modulable), nous vous recommandons l’Airoh Mathisse très polyvalent et accessible en terme de budget.

Nos conseils pour faire le bon choix avant d’acheter

Même si cela n’a rien d’obligatoire, vous devez essayer un casque avant de l’acheter, et être sur qu’il se chausse parfaitement sur votre tête. Il en va de même pour le reste de votre équipement moto. N’achetez pas votre casque sur internet sans avoir essayé un modèle identique et neuf avant.

L’achat d’occasion n’est pas recommandé. Rien ne vous garantira que le casque n’a pas subit de chocs, quand bien même il ne présente aucune trace. N’oubliez pas qu’il est l’élément le plus important dans la sécurité du motard et qu’il faut être intransigeant sur la qualité de ces derniers.

Le casque ne devra pas trop compresser le visage, mais votre tête ne doit pas non plus flotter une fois enfilé.

Toujours prendre un casque homologué. C’est obligatoire ! Vérifiez bien l’étiquette pour qu’il n’y ait aucun doute possible. Il devra être conforme aux normes NF ou CE.
Les casques jets homologués porteront la lettre “J”, les intégraux auront la lettre “P”, et les modulaires auront quant à eux les lettres “NP”.

Vérifiez la présence d’aérations suffisantes pour les modèles intégraux. On a vite fait de se retrouver embué si les aérations sont insuffisantes.

Si vous portez des lunettes, essayez bien votre casque avec ! Certains modèles peuvent se révéler incompatibles avec vos montures.

Durée de vie

Un casque s’il n’a subit aucun choc et si vous en prenez soin vous durera environ 10 ans à condition qu’il soit de bonne facture. Dès lors qu’il reçoit un choc conséquent, il est recommandé d’en changer car sa structure peut être fragilisée sans que cela soit perceptible à l’oeil.
Prenez soin de votre casque. Ne le laissez jamais sur le sol, encore moins attaché à l’anti-vol de votre moto.
Enfin évitez de prêter votre casque à une tiers personne : il se déformera et aura du mal à retrouver l’empreinte de votre morphologie.

Rechercher :


Assurer sa moto La moto pour les débutants Améliorer sa conduite Entretenir sa moto L'équipement du motard Guide d'achat

Assureurs spécialisés

site d'information indépendant
A propos
Assurance-motos.net est un site totalement indépendant, animé par des rédacteurs passionnés possédant plus de 10 années d’expérience dans le web motard. Le contenu que vous trouverez ici est unique, et sa reproduction strictement interdite.
© assurance-motos.net 2005 - 2013