Votre guide de référence depuis 2005
Vous êtes ici :
Accueil » La moto » L'équipement » L’équipement indispensable du motard

L’équipement indispensable du motard

Amateur de sensations fortes, de vitesse ou bien utilisateur urbain, votre sécurité et votre confort doivent être vos principales préoccupations afin de rouler sans gêne et sans risque.
La question est donc : quel est l’équipement le plus adéquat à mon utilisation ?

Les accessoires utiles à votre sécurité sont nombreux. En réalité, chaque partie du corps a une protection qui lui est définie, la plus importante étant bien sûr le casque, élément vital, dont le port est imposé par la loi, et obligatoire si vous voulez être couvert par votre assurance en cas de pépin. L’équipement du pilote coûte souvent très cher, et vous envisagerai peut-être d’assurer votre équipement, du moins pour les pièces les plus onéreuses.

Votre sécurité n’a pas de prix, choisissez bien votre matériel !

Le casque


Il existe en réalité quatre formes de casques : les « jet », les casques modulables, les « full-face » ainsi que les casques intégraux qui sont les plus répandus.
Avant d’acheter un casque, quel qu’il soit, il faut vérifier s’il est homologué aux normes européennes afin que l’assureur vous indemnise en totalité en cas d’accident.

  • le casque « jet » : étant le plus économique, on le retrouve sur beaucoup de conducteurs de scooters ou de petites cylindrées. De par son ergonomie, il ne protège malheureusement pas le visage. Son utilisation sera plutôt urbaine, à utiliser de préférence sur des petits trajets.
    Il ne vous protègera ni du vent, ni de la pluie et en cas de chute n’aura aucun effet protecteur au niveau du menton. La tête elle, en revanche, sera protégée.
  • le casque modulable : c’est en quelque sorte un hybride. Disposant d’une partie basculante, il peut être à la fois un casque intégral ou bien laisser le visage à découvert. Disposant d’une structure similaire à celle d’un casque intégral, il permet une protection efficace mais seulement lorsque la partie basculante est abaissée.
  • le casque « full-face » : au même titre que le jet, le « full-face » n’est pas destiné aux grosses cylindrées. Il est néanmoins plus efficace en termes de confort et de sécurité.
    Il dispose d’une large visière recouvrant la totalité du visage et, de ce fait, protège du vent et de la pluie. Depuis peu, la marque allemande Schubert a mis au point une sécurité supplémentaire : une barre métallique protégeant la mâchoire.
  • le casque intégral : sans doute le plus sécuritaire. Il protège la totalité de la tête jusqu’à la mâchoire. On en trouve à tous les prix, de toutes les formes et fabriqués avec un large choix de matériaux qu’ils soient thermoplastiques ou en matières composites (kevlar, fibre de verre, de carbone…). Chacune de ces matières a ses avantages et ses inconvénients en termes de poids, de résistance de compression ou d’allongement.

Le blouson

Afin d’éviter de fâcheuses brûlures lors d’une chute, il est fortement recommandé de porter un blouson ou une combinaison adapté pour la moto que ce soit pour le conducteur ou pour un éventuel passager.
La matière est tout simplement un critère de choix.

Opter pour un blouson en textile c’est choisir en premier lieu le confort. Plus léger que le cuir, il s’adapte également très bien à toute forme de physique. Il est généralement plus étanche que le cuir et plus chaud car disposant d’une doublure. Si le sentiment de sécurité est relativement faible avec un blouson en textile, il faudra compter sur du haut de gamme pour le ressentir réellement.
Le blouson en cuir quant à lui, fera office de seconde peau.
Certes, relativement lourd mais très résistant. Il protègera non seulement de la pluie mais également du vent, du froid et plus important, de l’abrasion en cas de chute.
Pour un côté pratique, il est aussi possible d’opter pour une veste moto, plus résistante qu’un blouson textile et plus pratique (beaucoup de poches et modulable).

Le reste de l’équipement

Le pantalon

Les critères de choix sont similaires à ceux du blouson.
On choisira du textile pour plus de confort, plus de protection contre le vent et la pluie.
Le cuir quant à lui restera toujours le même protecteur. Il vous protégera des projectiles, des brûlures ou des chocs.
Il existe par ailleurs plusieurs sortes de pantalons : les sur-pantalons à enfiler sur une tenue civile, les pantalons avec ouverture aux jambes et les pantalons simples.

Les sur-pantalons sont généralement utilisés pour le tourisme ou pour se protéger des intempéries.
Pour les motards appréciant la sécurité et les protections, les pantalons en cuir avec ouverture sont plus adéquats. Ils protègent les hanches, le bassin ainsi que les genoux et tibias.

Les Gants

Ne jamais conduire sans gants. Bien qu’ils ne vous sauvent pas la vie en cas de chute, ils empêcheront tout au moins des brûlures au 3ème degré et vous permettront de continuer à vous servir de vos mains. Il existe un large choix de gants selon les saisons, la météo ou l’utilisation.
Quel que soit le choix il est important de sentir la pression de vos mains sur le guidon. Attention donc à l’épaisseur. Par ailleurs, les gants moto disposent de coquilles de protection situées au niveau des articulations, des phalanges et métacarpiens ainsi qu’une protection anti abrasion au niveau de la paume. Les coquilles de protections peuvent être en fibre de titane thermoformée ou bien en Carbone Aramide préformées ou/et en temperfoam et kevlar.

Les bottes

Comme pour le reste, le cuir reste le meilleur moyen de protection pour vos pieds.
Il est recommandé d’opter pour un cuir souple permettant une articulation naturelle.
Dans le cas où vous trouviez vos bottes trop rigides, pas d’inquiétude, le cuir s’assouplit très rapidement.
Pour plus de sécurité, il est toujours possible de se protéger d’avantage des chocs.
Pour cela, il existe des protections dorsales, des protections thoraciques, des gilets intégraux, des genouillères/coudières et des protections pour cervicales apparues récemment.

Dorsales/protections thoraciques


Equipement pour pilotes de circuit ou pour conducteur recherchant plus de sureté, les dorsales peuvent être souples, rigides ou semi rigides.
Elles protégeront vos vertèbres efficacement grâce à leur grande absorption et dispersion des chocs.
Les dorsales sont fabriquées en différentes matières. Vous en trouverez en kevlar (technologie Nitrex), en polyamide – élasthanne, en polypropylène ou bien encore en plastique injecté.

Les protections thoraciques quant à elles protégeront bien entendu le thorax, ainsi que les côtes et bénéficieront des mêmes matières que les dorsales, et donc, de la même absorption de chocs.

Le gilet intégral

Généralement, le gilet est en mailles larges ou en tissu stretch perforé et ventilé permettant une bonne thermorégulation.
Les protections sont disposées bien entendu sur le dos et le thorax mais le gilet dispose également d’épaulières et de coudières. Toutes ces protections bénéficient des mêmes matières que la dorsale et la protection thoracique. On observe ces gilets en particulier sur les conducteurs de moto cross ou de circuit.

Protections cervicales

Lancées récemment (novembre 2010) par Moveo, ces protections s’assemblent en deux parties et se fixent à l’aide d’un clip de sécurité.
Elles se fixent sur les épaules au moyen de sangles velcro à l’avant et l’arrière.
Une fois installées, enfilez un casque et tentez de toucher vos épaules ou de mettre votre tête en arrière… impossible. Cette petite invention vous permettra de vous éviter de fâcheuses hyper extensions des vertèbres supérieures.

Rechercher :


Assurer sa moto La moto pour les débutants Améliorer sa conduite Entretenir sa moto L'équipement du motard Guide d'achat

Assureurs spécialisés

site d'information indépendant
A propos
Assurance-motos.net est un site totalement indépendant, animé par des rédacteurs passionnés possédant plus de 10 années d’expérience dans le web motard. Le contenu que vous trouverez ici est unique, et sa reproduction strictement interdite.
© assurance-motos.net 2005 - 2013