Votre guide de référence depuis 2005
Vous êtes ici :
Accueil » Nos conseils en assurance » Prêter son guidon à un ami : les conditions

Prêter son guidon à un ami : les conditions

Vous serez peut-être amené un jour à passer le guidon à un de vos amis, ou prêter votre moto à votre conjoint(e), ou tout autre personne tiers, sur une courte période. Comment fonctionnent les assureurs ? Quelles sont les conditions ?
Voici quelques recommandations à suivre si vous souhaitez prêter votre monture.

Généralement les motards sont frileux à l’idée de céder leur guidon à d’autres personnes, le risque de chute quand on ne connait pas bien un véhicule étant accru, cependant on peut ne pas avoir le choix, ou tout simplement avoir toute confiance en la personne à qui on prête sa moto. Mais vis-à-vis de votre assurance, la confiance ne suffit pas.

Votre contrat autorise-t-il le « prêt du guidon » ?


Pas nécessairement ! Vous devez impérativement vérifier votre contrat en détail, repérer la présence d’une clause contractuelle qui autorise ou non le prêt de votre moto à un ami. Regardez bien dans les conditions générales, mais également dans les conditions particulières. Tous les assureurs n’ont pas la même politique, et proposent en général 3 types de clauses :

  • Clause de conduite non exclusive : si vous êtes désigné comme le conducteur principal de votre véhicule, mais que votre contrat ne fait pas mention d’exclusivité, vous pouvez alors prêter votre moto à un ami, et en cas de sinistre la couverture de votre assurance sera transmise au conducteur tiers.
  • Clause de conduite exclusive : vous êtes, dans ce cas, désigné comme le conducteur exclusif de votre véhicule et, en cas de sinistre, votre assurance ne couvrira pas les dommages si c’est une autre personne qui conduit la moto. Les frais seront alors à votre charge !
  • Clause avec franchise : c’est en règle générale le cas le plus rependu. En cas d’accident l’assuré devra donc payer une franchise. Soyez très vigilent sur le montant de cette dernière, elle peut parfois être très élevée.

Astuce pour réduire le prix de votre assurance : Si votre assureur vous propose un contrat avec une clause de conduite non exclusive, et que vous n’avez aucune intention de prêter votre guidon à qui que ce soit, c’est peut-être une occasion pour vous de négocier à la baisse le coût vos cotisations.

Soyez attentifs aux détails de votre contrat : Si vous avez souscrit un contrat d’assurance dit « haut de gamme » les conditions sont généralement assez souples et peu restrictives en cas de prêt. Mais nombreuses sont les compagnies qui imposent des conditions particulières comme le prêt au conjoint exclusivement, sur des trajets limités, ou ayant x années de permis A.

Avoir confiance et s’assurer que votre ami est en mesure de conduire votre moto

Cela va de soi, l’ami ou la personne à qui vous prêtez votre monture doit avoir son permis A en règle, conformément à la loi. Si votre moto fait 125cm3 ou moins, le permis A1, comme le permis B (auto) depuis plus de 2 ans seront suffisant, dans le mesure ou votre assureur n’exige pas des conditions plus sévères.

Enfin, n’hésitez pas à contacter votre assureur si vous avez un doute, ou pour le cas d’un prêt exceptionnel, une simple décharge peut parfois autoriser le prêt quand rien ne le stipule dans le contrat.

Si vous n’êtes pas encore assuré pour votre moto ou votre scooter, et que vous projetez de partager votre 2 roues avec un tiers, nous vous recommandons d’utiliser notre comparateur d’assurance pour trouver l’offre la plus adaptée à vos exigences.

Rechercher :


Guide de l'assurance

site d'information indépendant
A propos
Assurance-motos.net est un site totalement indépendant, animé par des rédacteurs passionnés possédant plus de 10 années d’expérience dans le web motard. Le contenu que vous trouverez ici est unique, et sa reproduction strictement interdite.
© assurance-motos.net 2005 - 2013